La production de minerai de fer est de nouveau autorisée dans l’Etat de Goa, en Inde

La Cour suprême indienne a levé l’interdiction d’exploitation du minerai de fer qui avait été imposée dans l’Etat de Goa en septembre 2012, avec toutefois une limite de tonnage fixée à 20 Mt/an.
28 avril 2014

L’interdiction devait permettre d’enrayer les activités minières illégales. Sur un peu moins d’une centaine d’exploitations en activité en 2012, seules 18 mines avaient été autorisées à continuer leur production. En raison des délais qui seront inévitablement introduits par les démarches administratives pour l’obtention de nouveaux permis d’exploitation ainsi que par la mousson, on ne s’attend pas à la reprise des activités avant la fin de l’année 2014. Le plafond de 20 Mt correspond à un peu moins de la moitié de la capacité annuelle de production de Goa.

Les mines de Goa produisent du minerai de fer de basse teneur qui ne peut pas être utilisés dans les haut-fourneaux indiens sans pelletisation préalable. Ce minerai bon marché est exporté vers la Chine où les aciéristes savent utiliser ce minerai mélangé avec du minerai haute teneur australien et brésilien, plus coûteux.

Les producteurs indiens doivent reconquérir leurs marchés perdus au cours des deux dernières années et s’accommoder d’une baisse des prix du minerai (environ 110 US$/t en avril 2014, fines de minerai de fer 62% Fe, prix spot CFR port de Tianjin) qui résulte notamment de l’inondation du marché par le minerai australien et brésilien.

Prix du minerai de fer (62% Fe, prix spot CFR port de Tianjin) de 2005 à fin mars 2014
Prix du minerai de fer (62% Fe, prix spot CFR port de Tianjin) de 2005 à fin mars 2014

Source : Banque Mondiale (http://econ.worldbank.org)