Projets de R&D dans le domaine des ressources minérales

Dans le domaine des ressources minérales, il existe différents types de financements nationaux et/ou européens en fonction du niveau de maturité technologique du projet à financer. Les financements s'obtiennent à la suite de réponses à appels à projets évalués favorablement par des experts externes aux monteurs des projets.
TRL et financements

Types de financements de projets concernant les Ressources minérales en fonction du niveau de maturité technologique (TRL)

Gouvernement, E. Gloaguen (BRGM)

logo anr

Agence Nationale de la Recherche

(c)ANR

L'Agence Nationale de la Recherche (ANR) finance grâce à différentes missions et divers instruments de financement, de nombreux projets dans le domaine des ressources minérales :

  • Projets de Recherche scientifique principalement à caractère académique, notamment via son Appel à Projet Générique (AAPG) ;
  • Projets de Recherche scientifique en partenariat avec d'autres agences de financement notamment dans le cadre des ERA-MIN ;
  • Co-financement avec des entreprises partenaires des chaires industrielles ;
  • Projets de soutien au transfert de technologie et à la compétitivité des entreprises, via le programme Carnot.

RADICALS : Les radicaux de soufre et leurs applications pour les ressources minérales, l’évolution des magmas et la géochimie isotopique

Décembre 2016 - Novembre 2020

Le soufre dans les fluides et les silicates liquides est l’élément clé dans de nombreux processus naturels et procédés industriels qui concernent la formation et l’exploitation des ressources minérales, l’évolution et le dégazage des magmas, la géochimie isotopique, ou encore la catalyse chimique et la nanotechnologie. Le but de ce projet est d’apporter des contraintes quantitatives sur les teneurs, la stabilité et les réactions des radicaux de soufre dans les phases fluides et les silicates liquides, dans la large gamme de pression-température de la lithosphère.

Pegmatites à métaux rares des monts d'Ambazac (Haute-Vienne)

Pegmatites à métaux rares des monts d'Ambazac (Haute-Vienne)

© BRGM - J. Duron

VARPEG : Les pegmatites varisques, un nouveau type de ressources minérales

Janvier 2016 - Septembre 2019

VARPEG est un programme de recherche sur les pegmatites varisques coordonné à l'échelle nationale. Le modèle classique de dérivation des pegmatites par différenciation d'un granite parent est ré-évalué et un nouveau paradigme (origine anatectique des pegmatites) est testé pour ces ressources minérales. VARPEG combine des éléments à caractère conceptuel et d'autres plus pratiques permettant l'optimisation des travaux d'exploration et la localisation des corps pegmatitiques.

ERA-MIN

ERA-NET Confund on Raw Materials (ERA-MIN)

ERA-MIN

ERA-NET Cofund on Raw Materials (ERA-MIN) est un réseau paneuropéen, innovant et flexible, d'organisations de financement de la recherche, soutenu par le programme européen Horizon 2020. L'ANR et l'ADEME sont membres de ce réseau et participent au financement des partenaires français des projets retenus dans le processus de sélection.

ERA-MIN NEWORES : Development of New models for the genesis of Rare Metal (W, Nb, Ta, Li) Ore deposits from the European Variscan Belt and valorization of low grade and fine-grained ore and mine tailings

2015-2018

NewOres est un projet dédié :

  • au développement de nouveaux modèles métallogéniques pertinents pour les minéralisations à W-Sn-(Nb-Ta-Li), et entend proposer de nouveaux guides d'exploration pour ce type de minéralisations, en construisant un modèle complet du comportement des métaux lors d'événements magmatiques crustaux ;
  • à la compréhension du comportement de ces métaux au stade hydrothermal, grâce notamment à l'amélioration de l'analyse in situ des éléments en traces notamment Nb et Ta dans les oxydes (SnO2 , FeWO4) et dans le fluide piégé sous forme d'inclusions fluides, et en créant une nouvelle base de données thermodynamiques pour les espèces à Nb et Ta ;
  • le développement de nouveaux schémas pour le traitement des minerais et résidus miniers à faible teneur et à grains fins, en particulier d'une importante mine de tungstène (Panasqueira, Portugal) provenant de gisements déjà exploités grâce à de nouveaux dispositifs de flottation intensive pour développer un nouveau traitement économe en énergie.
ERA-MIN2 LIGHTS

ERA-MIN2 LIGHTS

ERA-MIN2 LIGHTS

ERA-MIN2 LIGHTS (Lightweight Integrated Ground and Airborne Hyperspectral Topological Solution)

2018-2021

Ce projet vise à concevoir un nouveau processus d'exploration à l'échelle de la cible. L'objectif est d'effectuer en une seule mission sur le terrain un levé aéroporté et au sol pour tester la fertilité de l'affleurement de la cible.

ERA-MIN2 MINTECO: Integrated ecotechnology for a selective recovery of base and precious metals in Cu and Pb mining by-products

2018 - 2021

Les déchets miniers contenant des métaux sont produits lors de la récupération et du traitement des métaux non ferreux à partir des minerais. Les déchets miniers peuvent être considérés comme une ressource secondaire précieuse contenant des métaux communs et rares. Le projet permettra d'établir une méthodologie de gestion globale pour traiter les sites miniers historiques et réduire les volumes éliminés de déchets métalliques.

ERA-MIN2 MONAMIX : New concepts for efficient extraction of mixed rare earth oxides from monazite concentrates and their potential use as dopant in high-temperature coatings and sintered materials

2018 - 2021

Une méthode hydrochimique sera développée pour la purification des concentrés de monazite par lixiviation sélective, et leur utilisation pour la synthèse hydrothermale de zircon nanostructuré mixte dopé avec différents rapports molaires REO / ZrO2 par un procédé rentable.

ERA-MIN2 SUPERMET : Recovery of precious metals from spent catalysts by supercritical CO2 extraction assisted by polymers

2018 - 2021

Ce projet de 3 ans vise à explorer de nouvelles techniques écologiques pour recycler les métaux précieux provenant des catalyseurs usés. Les métaux précieux ont une large gamme d'applications comme dans la pétrochimie, pour les catalyseurs d'émissions automobiles et dans la chimie fine. Le principal défi technique de ce projet sera de développer et tester de nouveaux polymères comme additifs pour l'extraction des métaux précieux dans le CO2 supercritique à partir de catalyseurs usés. Les techniques des fluides supercritiques sont particulièrement intéressantes pour réduire les eaux usées et éviter l'utilisation de solvants toxiques.

AUREOLE logo

AUREOLE logo

AUREOLE Consortium

ERA-MIN2 AUREOLE : tArgeting eU cRitical mEtals (Sb, W) and predictibility of Sb-As-Hg envirOnmentaL issuEs

Octobre 2019 - Mars 2023

Le projet AUREOLE vise à développer :

  •      un nouveau modèle métallogénique 3D pour les minéralisations à antimoine (Sb) qui contribuera à améliorer la compréhension des processus de minéralisation ;
  •      une nouvelle compréhension des processus de surface qui contrôlent la mobilisation et le transport des métalloïdes ;
  •      une nouvelle prospectivité minérale à grande échelle dans les terrains du Paléozoïque de la péninsule ibérique et en France ;
  •      une nouvelle évaluation des risques environnementaux à grande échelle pour l'antimoine (Sb), le mercure (Hg) et l'arsenic (As) en pondérant la prédictivité avec les propriétés de la surface de la Terre dans les terrains du Paléozoïque de la péninsule ibérique et en France.

ERA-MIN2 LIMEX : Innovative Membrane Extraction of Lithium for Spent Lithium-Ion Battery Recycling

2019-2023

Le projet LIMEX propose une technologie innovante et propre de récupération des métaux à partir de ressources secondaires telles que les batteries. L'objectif global est d'évaluer sa faisabilité technique et ses impacts économiques et environnementaux lors de l'utilisation de l'extraction par solvant et de la séparation par membrane pour la récupération des métaux cibles à partir des liqueurs de lixiviation formées lors du recyclage des LIB (batteries Li-ion) usées.

ERA-MIN2 SIDEREC : Siderophores assisted Biorecovery of Technology Critical Elements: Gallium (Ga), germanium (Ge) and indium (In) from end-of-life products.

2019-2023

Ce projet vise à développer une technologie ambitieuse et hautement innovante pour la récupération des éléments critiques que sont le gallium, le germanium et l'indium. Ce projet vise à combler un vide technologique et contribuera à améliorer la compétitivité de l'Union européenne en matière de récupération et de recyclage des ressources.

ERA-MIN2 SupplyPBM : Securing the Supply chain for rare earth Polymer-Bonded Magnets by recycling

2019-2023

L'objectif principal du projet SupplyPBM est la démonstration d'une voie d'économie circulaire pour les aimants liés aux polymères de terres rares. Les déchets d'aimants permanents frittés des produits en fin de vie (EoL) seront recyclés par solidification rapide et transformés en aimants liés par des polymères. Le projet SupplyPBM vise à fermer les cycles des matériaux en récupérant et en réintroduisant des terres rares précieuses dans une production industrielle d'aimants au sein de l'Union européenne. Dans le cadre de ce projet, une chaîne d'approvisionnement linéaire sera transformée en une boucle matérielle fermée.

ERA-MIN2 MOSTMEG

ERA-MIN2 MOSTMEG

MOSTMEG Consortium

ERA-MIN2 MOSTMEG : Predictive models for strategic metal rich, granite-related ore systems based on mineral and geochemical fingerprints and footprints

2020-2023

Le projet MOSTMEG a l'ambition de développer et de valider des modèles prédictifs pour des systèmes de minerais stratégiques riches en métaux et liés aux granites. À cette fin, certains concepts et stratégies d'exploration seront affinés, combinant des critères minéraux et géochimiques pouvant être utilisés comme guides ou vecteurs vers les centres de minéralisation.

ERA-MIN2 BaCLEM : Bio-assisted Closed loop recycling of E-Mobility Metals from waste PCBs and Li-Ion Batteries

2020-2023

Le projet BaCLEM a pour objectif de développer des solutions technologiques afin d'améliorer l'efficacité du recyclage des circuits imprimés à faible teneur (PCB) et des batteries Li-ion (LIB). L'approche proposée, de type bio-métallurgie, est de développer et d'utiliser un ensemble de bactéries adaptées. Le processus envisagé permettra la récupération sélective des métaux de l'électromobilité (Cu, Co, Ni, Li, Mn, Au et Ag) et leur concentration dans des concentrés à valeur commerciale.

Projet REVIVING

Logo du projet REVIVING

© REVIVING project consortium

ERA-MIN2 REVIVING : Revisiting mine tailings to innovate metals biorecovery

2020-2023

Le projet REVIVING vise à valoriser les résidus miniers comme ressources, à faciliter l'approvisionnement en métaux via des nouveaux procédés, à promouvoir le recyclage, à minimiser la production de déchets potentiellement dangereux, et ainsi à contribuer au développement de l'économie circulaire. L'objectif de REVIVING est de produire des modèles optimisés pour recycler efficacement les métaux depuis des résidus de mines sélectionnées comme cas d'étude. L'approche est basée sur la manipulation des microbiomes autochtones des déchets miniers pour promouvoir les populations bactériennes biolixiviantes et une hydrométallurgie innovante.

Horizon Europe

Horizon Europe

© European Commission

Les programmes H2020 et Horizon Europe de la Commission européenne

Depuis le 1ᵉʳ janvier 2021, Horizon Europe (2021-2027) est le programme-cadre de recherche et d'innovation de l'Union européenne qui a succédé au programme Horizon 2020.

AlSiCal

AlSiCal

© AlSiCal Consortium

H2020 AlSiCal: Towards a greener mineral and metal industry in Europe

01/09/2019 - 31/08/2023

AlSiCal est un ambitieux effort de recherche et d'innovation visant à rendre l'industrie des minéraux et des métaux plus durable et plus respectueuse de l'environnement. Le projet poursuivra la recherche, développera et éliminera les risques d'un concept révolutionnaire : la technologie brevetée Aranda-Mastin (AM). Cette technologie permet la coproduction de trois matières premières essentielles (alumine, silice et carbonate de calcium précipité), en utilisant de nouvelles ressources comme l'anorthosite (disponible en abondance dans le monde entier) tout en générant zéro résidus de bauxite et zéro gramme de CO2. La production actuelle de ces matières premières est loin d’être respectueuse de l’environnement étant obtenues par des procédés traditionnels générant de fortes émissions de CO2, et des résidus de bauxite dans le cas de la production d’alumine à partir de bauxite par le procédé Bayer.

Voir AlSiCal sur CORDIS

Chromic

Chromic

© Chromic Consortium

H2020 CHROMIC : effiCient mineral processing and Hydrometallurgical RecOvery of by-product Metals from low-grade metal contaIning seCondary raw materials

01/11/2016 - 31/12/2020

CHROMIC vise à développer ces nouveaux procédés de récupération des sous-produits de métaux critiques (Cr, Nb) et économiquement précieux (Mo, V) à partir de ressources secondaires, basés sur l'intégration intelligente d'un prétraitement amélioré, d'une lixiviation alcaline sélective et d'une récupération de métaux hautement sélective à travers la chaîne de valeur.

Voir CHROMIC sur CORDIS

H2020 FAME : Flexible and Mobile Economic Processing Technologies

01/01/2015 - 31/12/2018

FAME contribue à une exploitation plus efficace des ressources minérales nationales et européennes, y compris des ressources auparavant non mises en valeur qui peuvent contribuer à la sécurisation de l'approvisionnement en matières premières en optimisant l'extraction et le traitement des minerais qui incluent des matières premières essentielles au développement économique de l'Union européenne (« Matières premières critiques », CRM) et qui se trouvent dans des gisements répandus à travers l'Union européenne. Ce projet concerne spécifiquement les gisements primaires de minerais de skarn, de pegmatite et de greisen car ils offrent le potentiel le plus prometteur.

ION4RAW

ION4RAW

© ION4RAW Consortium

H2020 ION4RAW : Ionometallurgy of primary sources for an enhanced raw materials recovery

01/06/2019 - 31/05/2023

L'objectif principal du projet Ion4Raw est de développer un procédé ionométallurgique nouveau et durable pour la récupération des ressources et de manière rentable principalement des sous-produits de sources primaires (et du métal principal du minerai), c'est-à-dire des minerais et des concentrés suivant une chaîne de valeur complète.

Voir ION4RAW sur CORDIS

ECOFER project logo

ECOFER project logo.

© ECOFER project consortium.

H2020 ECOFER : Next Generation Slag and Mineral Processing Technology

01/12/2018 - 31/05/2019

Ecofer, une société estonienne de technologies propres, a développé une technologie de traitement des scories de nouvelle génération, qui traite complètement les scories de fabrication d'acier et augmente la valeur des scories plus de 20 fois.
Ceci est réalisé en récupérant 99% de Fe-métal et en fournissant une première technologie pour séparer les oxydes métalliques et les métaux lourds du laitier. La technologie est basée sur des processus de criblage, de concassage, de fraisage, de fractionnement et de séparation magnétique exclusifs et de pointe.
La technologie génère une nouvelle croissance et des débouchés commerciaux pour l'industrie sidérurgique, car la faible valeur des scories sidérurgiques est un problème majeur de l'industrie depuis des décennies. De plus, la technologie Ecofer soutient directement la réduction des émissions de CO2 - chaque tonne de scories de fabrication d'acier recyclé permet d'économiser une tonne d'émissions de CO2, réduit le besoin de matériau vierge et fournit une technologie pour une fabrication d'acier sans déchet.

Voir ECOFER sur CORDIS

H2020 SMART : Sustainable mineral resources by utilizing new Exploration technologies

01/12/2017 - 30/11/2020

Smart Exploration se compose d'une équipe de recherche et d'application soutenue par un groupe de PME technologiquement avancées et de l'industrie minière. Le consortium se concentre sur le développement d'outils et de méthodes rentables et respectueux de l'environnement pour l'exploration géophysique dans des zones très difficiles où les dépenses d'exploration sont plus importantes et le temps de retour (de l'exploration à la production) plus court. Un deuxième point central est l'exploration à long terme de nouvelles zones dans le but de réduire les coûts d'exploration, ce qui implique une amélioration significative des taux de développement et un approvisionnement durable en matières premières au même rythme que le monde entier souhaite se développer. Par conséquent, de nouvelles idées innovantes sont également testées pour l'exploration de nouveaux champs afin d'augmenter le potentiel de découverte de nouveaux gisements majeurs présentant un intérêt pour l'Union européenne.

Voir SMART sur CORDIS

PACIFIC

PACIFIC

© PACIFIC Consortium

H2020 PACIFIC : Passive seismic techniques for environmentally friendly and cost efficient mineral exploration

01/06/2018 - 30/11/2021

L'approche s'appuie sur la méthode sismique passive « traditionnelle », qui est capable de fournir des informations générales utiles sur les contextes géologique et structural des régions minéralisées, mais n'a pas la résolution nécessaire pour une identification fiable des gisements. Deux développements radicalement nouveaux sont prévus : (i) la sismique passive par réflexion appropriée pour l'exploration de terrains vierges, et (ii) la méthode multi-réseaux généralement déployée pendant un sondage ou dans l'exploration de friches industrielles.

Voir PACIFIC dans CORDIS

MinLand

MinLand

© MinLand Consortium

H2020 MINLAND : Mineral resources in sustainable land-use planning

01/12/2017 - 30/11/2019

Le projet MINLAND est conçu pour relever le défi de faciliter l'élaboration de politiques relatives aux minéraux et à l'aménagement et de renforcer une pratique transparente d'utilisation des territoires. MINLAND regroupe à la fois un consortium large et compétent, entretenant des liens solides avec des projets et activités connexes, un référentiel de données complet et structuré, une méthodologie de travail efficace et une forte et large participation des parties-prenantes.


MINLAND relève le défi en collectant et structurant les informations des États-membres et des activités de l'Union européenne (inventaire), en effectuant des analyses approfondies et des études de cas sur les questions et aspects pertinents, et en compilant des documents d'orientation complets et applicables dans la pratique. Tout au long du processus, les parties-prenantes seront impliquées dans le cadre d'ateliers et de participations à des études de cas et à d'autres activités de diffusion.

Voir MINLAND sur CORDIS

SLIM

SLIM

© SLIM Consortium

H2020 SLIM : Sustainable Low Impact Mining solution for exploitation of small mineral deposits based on advanced rock blasting and environmental technologies

01/11/2016 - 30/10/2020

SLIM vise à développer une solution minière sélective à faible impact économique et durable basée sur la fragmentation non linéaire de la masse rocheuse par des modèles de dynamitage, des particules en suspension dans l'air, des affections vibratoires et des actions d'atténuation de la lixiviation des nitrates pour l'exploitation de petits gisements minéraux (y compris ceux avec phases de formation du minerai) grâce à une nouvelle génération d'explosifs et à un logiciel avancé de conception de souffle automatique basé sur des modèles améliorés de caractérisation et de fragmentation de la masse rocheuse pour une fragmentation optimale et un minimum de dommages aux roches et de vibrations en champ lointain.

Voir SLIM sur CORDIS

INFACT

INFACT

© INFACT consortium

H2020 INFACT : Innovative, Non-invasive and Fully Acceptable Exploration Technologies

01/11/2017 - 31/01/2021

Le projet développera des technologies innovantes de géophysique et de télédétection (moins invasives que les méthodes classiques d'exploration) qui promettent de pénétrer de nouvelles profondeurs, d'atteindre de nouvelles sensibilités et de résoudre de nouveaux paramètres. Le projet placera également l'Union européenne en tant que leader sur la scène mondiale en établissant une infrastructure permanente pour stimuler l'innovation dans la prochaine génération d'outils d'exploration : des outils rentables, conçus pour le contexte de l'Union européenne et sa stratégie en matière de matières premières, et très performants en termes d'impact environnemental, d'acceptabilité sociale et de performances techniques.

Voir INFACT sur CORDIS

ORAMA

ORAMA

© ORAMA Consortium

H2020 ORAMA : Optimising quality of information in RAw MAterials data collection across Europe

01/12/2017 - 30/11/2019

Le projet ORAMA se concentre sur l'optimisation de la collecte de données pour les matières premières primaires et secondaires dans les États-membres. Une pierre angulaire du PEI sur les matières premières est le développement de la base de connaissances de l'Union européenne sur les matières premières primaires et secondaires, lancé par une série de projets financés par l'Europe. Lors de la prochaine itération, ORAMA relève des défis spécifiques liés à la disponibilité des données, à la couverture géographique, à l'accessibilité, à la normalisation, à l'harmonisation, à l'interopérabilité, à la qualité et à la couverture thématique dans les États-membres.


ORAMA analysera les méthodes de collecte de données et les recommandations des projets passés et en cours pour identifier les meilleures pratiques, développer des directives opérationnelles et dispenser une formation pour répondre à des besoins spécifiques. Ces actions démontreront comment améliorer les ensembles de données sur les occurrences minérales, les données de renseignement sur les minéraux, les données économiques, techniques, environnementales et sociales pour les matières premières primaires et secondaires.

Voir ORAMA sur CORDIS

NEXT

NEXT

© NEXT Consortium

H2020 NEXT : New Exploration Technologies

01/05/2018 - 30/05/2021

NEXT développera de nouveaux modèles géoscientifiques et de nouvelles technologies d'exploration sensibles qui, ensemble, sont rapides, rentables, sans danger pour l'environnement et potentiellement socialement acceptées.
Le projet s'appuie sur trois piliers d'avancées technologiques : (i) modélisation des systèmes miniers, (ii) méthodes et approches d'exploration ainsi que (iii) des outils de traitement et d'intégration de données. NEXT combinera les connaissances issues de la recherche sur les systèmes géologiques et minéraux avec les nouvelles techniques avancées d'exploration.

NEXT sur CORDIS

IMPACT

IMP@CT

© IMP@CT Consortium

H2020 IMP@CT : Integrated Modular Plant and Containerised Tools for Selective, Low-impact Mining of Small High-grade Deposits

01/12/2016 - 30/11/2020

Le projet IMP@CT propose un nouveau paradigme pour la mine, basé sur l'exploitation de petits gisements à forte teneur sur un principe de "stop & go" (switch on-switch off, ou SOSO), afin d'améliorer la viabilité de nombreux métaux critiques et de petits gisements complexes.
L'approche systémique du paradigme minier SOSO est centrée sur des innovations technologiques dans la conception des équipements miniers (lignes de traitement en conteneurs) et la planification minière qui réduiraient les études de faisabilité requises, le débit de matériaux extraits, les infrastructures, l'emprise sur les territoires, la consommation des ressources et les déchets. Les modèles commerciaux gagnants pour l'exploitation minière SOSO exigent que les technologies d'extraction et de traitement puissent être adaptées à plusieurs gisements et produits de base.

Voir IMP@ACT sur CORDIS

HiTechAlkCarb

HiTechAlkCarb

© HiTechAlkCarb Consortium

H2020 HiTech AlkCarb : New geomodels to explore deeper for High-Technology critical raw materials in Alkaline rocks and Carbonatites

01/02/2016 - 31/01/2020

L'objectif de HiTech AlkCarb était un changement radical dans les modèles d'exploration pour les provinces alcalines et de carbonatites, établissant des méthodologies par lesquelles la minéralogie, la pétrologie, la géochimie et la géophysique, y compris l'interprétation de pointe de la géophysique à haute résolution et des outils de mesure en fond de puits, puissent être utilisées pour faire des prévisions plus étayées sur la prospectivité minérale en profondeur. Cette expertise peut être utilisée pour l'exploration en Europe, mais la recherche visait également à donner une expertise de premier plan en Europe qui peut être appliquée partout dans le monde pour sécuriser l'approvisionnement en matières premières critiques, donnant à ses consultants et sociétés d'exploration un avantage commercial. Les objectifs étaient de fournir de nouveaux modèles géoscientifiques qui deviendront les normes de l’industrie pour ces types de roches, de transférer en Europe l’expertise acquise lors des précédentes explorations africaines et d’améliorer ainsi les chances de trouver davantage de gisements d’éléments « high-tech » dans les pays européens.

Voir HiTech AlkCarb sur CORDIS

GREENPEG

GREENPEG

© GREENPEG

H2020 GREENPEG : Buried pegmatite ores can increase European raw material resources

01/05/2020 - 31/10/2024

Les pegmatites à lithium-césium-tantale et à niobium-yttrium-fluor sont assez courantes en Europe, mais elles sont difficiles à explorer car la plupart sont enfouies, petites et groupées. Le projet GREENPEG vise à développer et tester des technologies et des algorithmes d'exploration de haut niveau qui seront intégrés et convertis en ensembles d'outils flexibles et prêts à l'emploi pour l'identification des pegmatites enfouies. Les résultats du projet augmenteraient les ressources européennes en matières premières, enrichiront les bases de données sur les matières premières et amélioreraient la compétitivité des entreprises de l'Union européenne.

Voir GREENPEG sur CORDIS

MIREU

MIREU

© MIREU Consortium

H2020 MIREU : Mining and Metallurgy Regions of EU

01/12/2017 - 30/04/2021

Le projet MIREU vise à établir un réseau de régions minières et métallurgiques à travers l'Europe en vue d'assurer un approvisionnement soutenu et durable en matières premières minérales de l'Union européenne. Le réseau aidera les régions à partager leurs connaissances et leurs expériences face au défi d'établir et de maintenir une industrie extractive. MIREU facilitera les échanges entre toutes les parties-prenantes dans les régions, à savoir les autorités de régulation, les organes politiques et administratifs, les agences de développement, les sociétés minières, les organisations non gouvernementales, ainsi que le grand public. Le projet développera une base de connaissances partagée, en tenant compte des caractéristiques géographiques et économiques propres à la région, de la diversité culturelle, sociétale et linguistique, et de leurs développements historiques. Le réseau apprendra également de l’expérience acquise dans d’autres régions du monde. Cette base de connaissances permettra de comprendre ce qui a été propice et ce qui a freiné le développement des industries extractives et métallurgiques. Il fournira également le contexte d'une intégration ascendante de ces activités dans leur contexte socio-économique et socio-culturel respectif. Le développement concerne les personnes et, par conséquent, fait participer les personnes à la procédure de prise de décision afin d’obtenir un « permis social d’exploiter » qui est un aspect clé du projet. Des lignes directrices et des recommandations pour les actions à entreprendre pour favoriser un développement soutenu et durable des industries extractives seront élaborées en étroite coopération avec une série de régions sélectionnées de l'Union européenne. Ces régions formeront un noyau et des multiplicateurs pour un réseau plus étendu au-delà de la durée de vie du projet.

Voir MIREU sur CORDIS

TARANTULA

TARANTULA

© TARANTULA Consortium

H2020 TARANTULA : Recovery of Tungsten, Niobium and Tantalum occurring as by-products in mining and processing waste streams

01/06/2019 - 31/05/2023

Le projet TARANTULA vise à récupérer les métaux réfractaires à partir de déchets de faible qualité en développant une suite de procédés métallurgiques rentables, évolutifs et respectueux de l'environnement. Suite à des activités de recherche systématiques à l'échelle du laboratoire, les nouvelles technologies seront portées au niveau 5 de préparation technologique, et sur la base des performances, seront validées au niveau du prototype par TECNALIA. TARANTULA élaborera des stratégies de communication, de diffusion et d'engagement de la société civile sur mesure en ce qui concerne l'obtention et le maintien du « permis social d'exploiter » pour de futurs traitements métallurgiques lourds.

Voir TARANTULA sur CORDIS

SCRREEN2

SCRREEN2

© SCRREEN2 Consortium

H2020 SCRREEN2 : Networking to secure rare earth elements

01/11/2020 - 31/10/2023

La stratégie des métaux critiques pour l’Europe a été renforcée grâce à un réseau d’experts créé par le projet SCRREEN financé par l’Union européenne, qui s’est achevé en 2020. Son successeur, SCRREEN2, a été lancé pour développer le réseau d’experts SCRREEN pour couvrir toutes les matières premières. Plus précisément, SCRREEN2 développera le réseau et publiera des rapports de prospective sectoriels analysant l'offre et la demande futures en matières premières. Le projet soutiendra la Commission européenne dans l'élaboration des politiques relatives aux métaux critiques.

Voir SCRREEN2 sur CORDIS

H2020 SEA4VALUE : Development of radical innovations to recover minerals and metals from seawater desalination brines

01/06/2020 - 31/05/2024

Le projet SEA4VALUE développera un procédé d'extraction de saumure modulaire multi-minéral pour la récupération de métaux et de minéraux précieux à partir de saumures produites dans les usines de dessalement d'eau de mer. Le projet prouvera la faisabilité des technologies de concentration, de séparation et de cristallisation de nouvelle génération pour la récupération de Mg, B, Sc, In, V, Ga, Li, Rb, Mo et jettera les bases de leur assimilation dans les usines de traitement existantes et futures. Soutenu par un consortium représentant l'ensemble de la chaîne de valeur - de l'opérateur de l'infrastructure de l'eau à l'industrie de transformation - le projet améliorera dix technologies innovantes.

EIT-RM

EIT-RM

© EIT-RM

L'EIT RawMaterials est le plus grand consortium du secteur des matières premières au monde. Il vise à améliorer de manière significative l'innovation dans le secteur des matières premières en partageant les connaissances, en facilitant les activités collaboratives, en développant des technologies innovantes et en soutenant la création d'entreprise. L'EIT RawMaterials et ses partenaires sont actifs sur toute la chaîne de valeur des matières premières : de l'exploration, de l'exploitation minière et du traitement des minéraux à la substitution, au recyclage et à l'économie circulaire.

Plus de 379 projets d'innovation sur toute la chaîne de valeur des ressources minérales ont été cofinancés par l'EIT RawMaterials. La liste de ces projets est accessible ci-dessous sur le portail de l'EIT RawMaterials.