Conseil Général de l'Économie

Né en 2009 de la fusion du Conseil général des mines et du Conseil général des technologies de l’information, les missions du CGE ont été élargies en 2012 suite à la réforme du contrôle prudentiel des organismes financiers.
Logo Conseil général de l'économie

Logo Conseil général de l'économie

© economie.gouv.fr

Conseil général de l’économie, de l’industrie, de l’énergie et des technologies (CGE)

Placé sous l’autorité directe du ministre chargé de l’économie qui en assure la Présidence, le Conseil général de l’économie, de l’industrie, de l’énergie et des technologies (CGE) est compétent dans de nombreux domaines :

  • Il conduit des missions d'expertise, d’évaluation et d’audit. Il émet des avis lors du déroulement de certaines procédures, minières notamment, ou lorsqu’il est consulté sur des projets de texte ;
  • Il est chargé de missions permanentes d’inspection des services déconcentrés et d’établissements publics dont la liste est fixée par les ministres concernés. Il peut aussi mener toute mission d’inspection entrant dans son domaine de compétences ;
  • Il gère le corps des mines et exerce la tutelle des écoles d’ingénieurs et de management ;
  • Il diffuse auprès des décideurs des synthèses publiées dans les Annales des mines, explorant en profondeur diverses problématiques liées à l’économie, à la technique et à la science ;
  • Il est amené à donner un avis sur toutes les décisions concernant les titres miniers et sur les modifications de la réglementation minière.