Revalorisation du potentiel minier français : le BRGM publie un rapport sur le potentiel du district à antimoine-or du Semnon (Ille-et-Vilaine)

Le rapport " Revalorisation du potentiel minier français : le district à antimoine-or du Semnon (Ille-et-Vilaine, France) ", réalisé dans le cadre des opérations d'appui aux politiques publiques du BRGM avec le soutien du Ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, vient d'être publié.
7 juin 2017

Dans le Massif Armoricain,  première province pour antimoine de France, deux districts historiques principaux, celui de La Lucette (Mayenne) et de la Vendée portaient jusqu’à présent l’essentiel des ressources connues. Ce rapport fait la synthèse des données publiées et de données inédites d’exploration minière sur le district du Semnon, montrant un réel potentiel estimé à un minimum de 45000 t Sb et 3,3 t Au sur trois cibles principales – La Liborière, La Coëfferie et Les Touches - sans prise en compte de satellites potentiels.

Les études de prédictivité réalisées à partir des données couplées de géologie et de géophysique (magnétisme, gravimétrie) confirment le potentiel de ce district dans la zone des trois cibles connues et en propose un important prolongement vers l’est pouvant doubler la surface du district actuellement connu. Les résultats convergents et complémentaires et montrent en particulier l’intérêt de la nouvelle méthode Cell-Based Association et ses variantes.

Cette étude souligne le fort potentiel, nettement sous-évalué, du district du Semnon (Ille-et-Vilaine) qui pourrait contenir des ressources importantes d’antimoine et dans une moindre mesure d’or.

Il apparaît ainsi que le couplage des données de géologie et de géophysique, avec des méthodes nouvelles et innovantes, permet d’identifier de nouvelles zones prometteuses, potentiellement minéralisées