Les ressources minérales : un enjeu pour demain ? (2/3)

Omniprésentes mais peu perçues, les ressources minérales sont utilisées en grandes quantités dans les infrastructures de transport, de construction ou encore de production d’énergie mais aussi dans les biens de consommation.
30 septembre 2016

La plupart des produits technologiques utilisent des ressources minérales, et ceux en phase de recherche et développement continueront à en utiliser. Ces dernières années ont vu naître des gains de rendement et même apparaître de nouvelles technologies grâce à la découverte de nouvelles propriétés de certains éléments. La gestion des ressources minérales revêt donc une importance particulière, qui porte tant sur la faculté à évaluer les besoins d’aujourd’hui et de demain, les dispositions à prendre pour y répondre, aussi bien en termes de production de nouvelles ressources que de récupération des ressources secondaires, leur rôle dans la transition énergétique, les impacts de leur production…

Les besoins en ressources minérales pour réaliser la transition énergétique

Les technologies développées pour la production d’électricité à partir d’énergies renouvelables nécessitent une quantité accrue et plus diversifiée de matières minérales, à quantité d’énergie produite constante par rapport aux technologies traditionnelles (hydraulique, fossile et nucléaire).

 

Intensité matérielle (tonnes d'acier par MW de capacité installée)

Intensité matérielle (tonnes d'acier par MW de capacité installée)

-

Intensité matérielle de différentes technologies de production électrique (en tonnes d’acier par MW de capacité installée), Rio Tinto Seminar 2011, Sydney et Géosciences n°15

Le besoin en ressources minérales de ces nouvelles technologies préoccupe les Nations Unies et nombre d’organismes internationaux. A l'occasion de leurs travaux orientés sur les réductions des émissions CO2, conduits dans le cadre de leur programme pour l’environnement, ils ont mis en évidence la forte augmentation des besoins en ressources minérales pour des mix énergétiques ayant une part plus importante en énergies renouvelables.

Ils comparent les besoins en certains métaux de quatre mix énergétiques mondiaux (« current mix » : mix mondial de 2007, « CCS » : mix mondial de 2007 en ajoutant la capture de CO2, « non-fossil » : mix sans énergie fossile et enfin un scénario intermédiaire appelé « IEA BLUE Map Mix »).

 

Scenarii énergétiques

Scenarii énergétiques

-

Besoins en métaux en fonction de différents mix électriques pour fournir la production mondiale d’électricité de 2007 (1.8 E12kWh) (Kleijn et al., 2011) – UNEP, 2013

Plus récemment, le rapport de l’UNEP sur les bénéfices, risques et compromis des technologies de production d’électricité à faible émission de gaz à effet de serre, compare l’intensité matérielle entre les différentes technologies (solaire à concentration, photovoltaïque, charbon, gaz naturel, barrage hydraulique, éolien et géothermie) et met en évidence des besoins plus élevés en ressources minérales en particulier en aluminium, cuivre, fer et ciment pour les technologies vertes.

 

Matériaux (aluminium, cuivre, fer et ciment) et énergie non renouvelable requis par unité d’énergie produite – UNEP, 2016

Matériaux (aluminium, cuivre, fer et ciment) et énergie non renouvelable requis par unité d’énergie produite – UNEP, 2016

-

Matériaux (aluminium, cuivre, fer et ciment) et énergie non renouvelable requis par unité d’énergie produite – UNEP, 2016