Promotion des districts miniers métropolitains : le BRGM publie une monographie sur le district à tungstène de la Montagne Noire

Le rapport " Promotion des districts miniers métropolitains : le district à tungstène de la Montagne Noire ", réalisé dans le cadre des opérations d'appui aux politiques publiques du BRGM avec le soutien du Ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, vient d'être publié.
11 mai 2016

Deux types d’études de favorabilité ont été utilisés pour déterminer le potentiel en tungstène du secteur de la Montagne Noire : le WofE (Weight of Evidence), et une méthode récemment développée au BRGM, le CBA (Cell-Based Association). Ces deux méthodes montrent des résultats très comparables.

Six secteurs potentiels ont été ainsi délimités. Parmi les zones à fort potentiel,  les monts de Lacaune (secteur 2 dit de Bouissas/Fumade) et le dôme de Montredon-Labessonnié étaient déjà connus. L’identification de la « zone Nord-Est », proche du gisement à Pb/Zn de la Rabasse, est tout à fait nouvelle.

Il apparaît ainsi que le retraitement des données géochimiques de l’Inventaire minier réalisé en France de 1975 à 1991, avec des méthodes nouvelles et innovantes, permet d’identifier de nouvelles zones prometteuses, potentiellement minéralisées.