La production mondiale d’électricité : une empreinte-matière en transition

La forte croissance de la demande mondiale en électricité requiert de nouvelles capacités de production.
21 décembre 2018

Si les techniques de production d’électricité bas-carbone émettent moins d’émissions de gaz à effet de serre que les centrales à combustibles fossiles, elles mobilisent en revanche davantage de métaux non ferreux dans leur cycle de vie. La transition vers un monde bas-carbone est alors susceptible d’accroître drastiquement l’empreinte-métal de la production et des usages de l’électricité. A lire ici