Le Comes publie une note de position sur le recyclage des cartes électroniques

Le Comité pour les métaux stratégiques (Comes) publie une note de position sur le recyclage des cartes électroniques.
2 juin 2020

Ce travail est un approfondissement des recommandations publiées en 2018 pour augmenter le recyclage des métaux stratégiques en France, dont une recommandation portait spécifiquement sur le recyclage des cartes électroniques.

Le Comes dresse un état des lieux actuel de l'activité industrielle du recyclage des cartes électroniques. Le paysage français se caractérise par de petites unités industrielles qui se distinguent des grandes fonderies internationales, elles sont capables pour certaines de fournir directement des utilisateurs en sels de haute pureté. Le Comes pointe la complémentarité des acteurs présents et une nécessité de diversifier le flux entrant ; en effet les cartes électroniques ne sont que rarement le seul flux intrant, les différents acteurs ont sû développer des modèles d'affaire qui améliore la robustesse de leur activité. Si certains acteurs ont créé leur activité grâce au recyclage des cartes électroniques, d'autres étaient  historiquement présents dans le recyclage des métaux précieux.

Le Comes propose des actions complémentaires pour accroître le recyclage des cartes électroniques et la part de valeur ajoutée produite sur le territoire pour fournir directement les utilisateurs industriels d'or, d'argent, de platinoïdes et autres métaux stratégiques.

Le Comes souligne l'opportunité d'exploiter la fabrication des médailles des jeux olympiques à partir des métaux recyclés issus des cartes électroniques à partir du tissu industriel français. C'est aussi l'opportunité d'une campagne de communication à destination du grand public sur la collecte des appareils électroniques tels que les smartphones, tablettes, pc portables... encore insuffisamment collectés.