Le COMES a organisé une session thématique sur le recyclage

Dans le cadre de ses séminaires thématiques, le Comité pour les Métaux Stratégiques (COMES) a organisé le 16 mai 2013 une session consacrée au récent rapport sur le recyclage des métaux publié par le Panel International des Ressources du Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE ou UNEP).
16 mai 2013

Ce rapport en anglais dont le titre français serait : « Recyclage des métaux - Opportunités, Limites, Infrastructure » a été présenté par Markus Reuter, directeur technologique d’Outotec, Finlande et coordonnateur de ce rapport. Plusieurs experts du BRGM ont contribué à sa rédaction qui a fait l’objet d’une relecture par un comité international.

Ce rapport relève particulièrement qu'afin d'augmenter les taux de recyclage historiquement bas (< 1%) des métaux rares utilisés dans de nombreuses applications de haute technologie, il faut abandonner l’approche des politiques actuelles de recyclage centrée sur la matière pour une approche centrée sur le produit. Les objectifs de cette approche reposent sur une technique de recyclage qui cible les composants spécifiques d'un produit et leur complexité en fin de vie et élabore des moyens pour les séparer et les récupérer. Ce rapport formule plusieurs recommandations :

  • Chiffrer les objectifs du recyclage en poids est une entrave parce que de nombreux métaux rares nécessaires à la fabrication des composants essentiels des produits complexes sont généralement présents en très faibles quantités. On doit donc se donner des priorités différentes pour différents métaux, tels que les métaux de base, les métaux spéciaux, les métaux de technologie de pointe, etc. Les politiques actuelles ne favorisent que le recyclage des métaux principaux (acier, aluminium, cuivre, plomb …) au détriment de ces métaux rares.
  • Les objectifs fixés au recyclage doivent prendre en compte (i) la perte des métaux due à la fusion, et (ii) les limites physiques, technologiques et thermodynamiques et ne devraient pas donner la priorité à un ou deux métaux au détriment involontaire d’autres. Chercher à faire ce que la thermodynamique n’autorise pas est voué à l’échec. Les décideurs doivent définir des objectifs appropriés en prenant en compte le cycle de vie du métal, ainsi que l'expertise et les outils disponibles au sein de l'industrie du recyclage.
  • L'optimisation et la conception des systèmes en vue de leur recyclage peuvent augmenter davantage les taux de recyclage et diminuer les impacts environnementaux. Lors de la conception de nouveaux produits, les concepteurs doivent prendre en compte des approches de cycle de vie, utiliser les dernières connaissances en métallurgie et mettre en œuvre des processus de simulation de systèmes de recyclage rigoureux. La recherche et l'éducation sont d'une importance cruciale pour la préservation de ce savoir et conduisent vers l’innovation qui permet de maximiser la productivité des ressources.
  • Les objectifs de la politique de recyclage doivent cadrer avec les déterminants économiques. Avec tant d’opérateurs dans le secteur de la collecte et du recyclage, la seule application de la réglementation ne suffit pas pour déterminer la destination des flux de déchets contenant des métaux.
  • L’augmentation de l'efficience énergétique en cours de production initiale peut être réalisée grâce à l’amélioration de l'efficience des processus et l'utilisation des flux de déchets comme sources de métaux (cendres, boues, scories, etc.).

Télécharger le rapport "Metal Recycling Full Report" au format PDF (22Mo)

Le Panel International des Ressources

Lancé officiellement en novembre 2007 dans le cadre du Programme des Nations Unies pour l’Environnement qui en assure le Secrétariat, il a pour mission d’éclairer les politiques publiques relatives à la gestion durable des ressources naturelles à l’aide de synthèses basées sur les meilleures connaissances scientifiques disponibles, afin de découpler la croissance économique de l’utilisation des ressources et de la dégradation de l’environnement.

En savoir plus sur le Programme des Nations Unies pour l’Environnement