Le groupe chinois d’état Minmetals rachète la mine de cuivre de Las Bambas de Glencore Xstrata au Pérou

Un consortium chinois dirigé par MMG, une filiale du groupe Minmetals, a signé début avril 2014 un accord avec Glencore Xstrata pour l'achat de la mine de cuivre de Las Bambas pour 5,85 GUS$.
28 avril 2014
Mines en exploitation

Mines en exploitation

© MineralInfo

La conclusion de la transaction est prévue pour le 3ème trimestre 2014. Elle dépend de l'obtention des approbations réglementaires (dont celle du MOFCOM, le ministère chinois du commerce) et de l'accord des actionnaires de MMG. La cession de Las Bambas était une des conditions imposée par les régulateurs chinois à la fusion de Glencore et de Xstrata, qui a été finalisée en mai 2013. Outre MMG qui détiendra 62,5 % du projet, le consortium est constitué de GUOXIN International Investment Corporation Limited (22,5 %) et CITIC Metal Co. (15 %). Le consortium remboursera les dépenses d’investissement et les coûts de développement engagés par Glencore Xstrata en 2014 jusqu’à la conclusion de la transaction. Ces dépenses s’élevaient à environ 400 MUS$ à la fin du mois de mars 2014.

Cette acquisition s’inscrit dans la stratégie de sécurisation des approvisionnements en matières premières menée par la Chine, depuis quelques années. Les entreprises chinoises sont déjà bien implantées au Pérou : Chinalco a développé le projet de Toromocho qui est entré en production en décembre 2013 (250 kt/an de cuivre raffiné).

La mine de Las Bambas devrait entrer en production en 2015. A pleine capacité, elle deviendra l’une des 5 premières mines de cuivre du monde, avec une production annuelle de 400 à 500 kt de cuivre, comparable à celle d’Antamina (BHP), également au Pérou, ou d’El Teniente (Codelco), au Chili.

MMG est un des plus gros producteurs mondiaux de zinc avec une production de 600 kt (métal contenu) en 2013 issue de ses trois mines australiennes : Century, dans le Queensland, qui a produit 488 kt de zinc (métal contenu), mais qui devrait fermer courant 2015 ; Rosebery (88 kt de zinc, métal contenu) en Tasmanie et Golden Grove (23 kt, métal contenu) en Australie Occidentale. La société opère également la mine de cuivre de Sepon (90 kt, métal contenu) au Laos et Kinsevere en République Démocratique du Congo (62 kt de cuivre cathode).