Etude sur l’élaboration et la transformation des métaux par forge, fonderie et fabrication additive métallique

L’Observatoire de la Métallurgie a publié le 1er mars dernier une « Etude sur l’élaboration et la transformation des métaux par forge, fonderie et fabrication additive métallique » à laquelle a contribué le Comité Stratégique de Filière Industries extractives et première transformation.
24 mars 2017

L’étude a permis de :

  • Dresser l’état des lieux économique et les perspectives de développement de la filière
  • Cerner les besoins en ressources humaines (nombre d’emplois, besoins de recrutement) et en compétences à 5 et 10 ans
  • Établir une cartographie de l’offre de formation aux métiers spécifiques de la filière
  • Élaborer le bilan d’adéquation entre offre de formation et besoins futurs, et formuler des préconisations

Des focus ont été notamment réalisés sur la métallurgie extractive, le recyclage des métaux, la sidérurgie, les métaux non ferreux, la fabrication additive, la forge, la fonderie et les traitements thermiques et traitements de surface.

L’étude met en avant trois enjeux majeurs auxquels la filière doit répondre en matière de métiers et compétences pour accompagner sa mutation :

  • Disposer des ressources humaines nécessaires pour répondre aux besoins de renouvellement des effectifs
  • Assurer la montée en compétences des salariés et diplômés
  • Conforter les savoir-faire métiers

Elle préconise les deux axes d’intervention suivants :

  • Axe 1 : Maintenir voire accroître les effectifs dans les formations initiales
    • Veiller à maintenir les formations initiales existantes (dont les formations niveau CAP-BEP, moins attendues aujourd’hui mais qui constituent une première étape avant le niveau Bac Pro)
    • Assurer l’attractivité (enjeu d’image) de ces formations dédiées pour attirer les talents (à tous les niveaux)
  • Axe 2 : Attirer des jeunes, des demandeurs d’emplois et des salariés de formations « généralistes » et leur apporter une solide compétence métier