Les roches et minéraux industriels

Les minéraux industriels (sel, quartz, talc, feldspath, argile, chaux, calcaire, dolomie, gypse, …) sont des matières premières minérales naturelles indispensables à la fabrication des produits de la vie quotidienne (bâtiment, véhicule, informatique, médicaments, papier, peinture, plastique, verre, etc.).

Des gisements français exceptionnels

La France dispose de gisements de classe mondiale par la qualité exceptionnelle de quelques minéraux :

  • la plus grande exploitation de talc au monde (en Ariège) ;
  • le premier gisement au monde et seul gisement européen d’andalousite (en Bretagne) ;
  • le sable de Fontainebleau est considéré comme l’un des meilleurs gisements de silice ultra-pure au monde (Ile-de-France)
  • des galets de quartz qui s’exportent dans le monde entier (produits en Picardie pour la fabrication de céramiques et de peintures réfléchissantes, en Aquitaine et Midi-Pyrénées pour la fabrication de panneaux solaires)
  • des gisements majeurs d’argile, de feldspath, de dolomie et de calcaire qui permettent d’approvisionner de nombreuses filières industrielles françaises en matières premières de qualité
  • le sel est une matière première qui est disponible dans des quantités pratiquement illimitées dans les gisements souterrains et dans les mers. le sel produit en France provient majoritairement de gisements souterrains, et les activités lièes à sa transformation sont indispensables à de nombreux secteurs économiques.

Préserver l’accès à ces gisements et ainsi sécuriser l’approvisionnement en ressources minérales est un enjeu stratégique pour l’économie française.

Des applications méconnues mais indispensables

Une maison contient jusqu’à 150 tonnes de minéraux, présents dans le ciment (argile, carbonate de calcium), le plâtre (gypse), le verre, la peinture, la céramique, les tuiles et briques (argiles),...

Une voiture contient jusqu’à 150 kilos de minéraux dans les pneumatiques (talc, carbonate de calcium), dans les composants plastiques (talc, carbonate de calcium, kaolin, sel).

Le papier est constitué jusqu’à 50% de minéraux (carbonate de calcium, talc, kaolin, bentonite, sel).

Les peintures sont composées de 50% de minéraux (carbonate de calcium, talc, silice, argile plastique, bentonite, mica, sel).

Les produits céramiques (carrelage) sont constitués de 100% de minéraux (feldspath, argile, kaolin, talc, silice).

Le verre contient 100% de minéraux (silice, feldspath, borate, dolomie, chaux, sel).

 

On trouve également des minéraux industriels dans d'autres domaines tels que l'aéronautique, le pharmaceutique, la cosmétique, l'électronique, les travaux publics, le traitement de l'eau, l'agriculture, les énergies renouvelables, etc.

Exemple d’utilisation de minéraux dans les industries alimentaire et pharmaceutique

  • le talc est un excipient idéal pour de nombreux médicaments (comprimé et poudres). Il est également très utilisé dans les confiseries et les aliments secs.
  • la diatomite est utilisée dans les procédés de filtration de l'eau, de la bière, du vin et de l’huile.
  • la chaux permet de corriger la dureté de l’eau potable.
  • pour protéger les cultures fruitières des rayonnements ultraviolets, le talc est une parfaite alternative écologique aux produits chimiques.
  • le calcaire est une ressource adaptée à la fabrication d’alimentation animale.

Dernière mise à jour le 07.10.2015