Revalorisation du potentiel minier français : le BRGM publie un rapport sur la prédictivité des ressources en antimoine du Massif Armoricain

Publié le 13/02/2017
Dernière modification le 27/02/2017
Carte de favorabilité en antimoine du Massif Armoricain / source BRGM

Le rapport " Revalorisation du potentiel minier français : Méthodes prédictives appliquées à la province à antimoine du Massif Armoricain ", réalisé dans le cadre des opérations d'appui aux politiques publiques du BRGM avec le soutien du Secrétariat d'Etat à l'Industrie, vient d'être publié.

Le Massif Armoricain est la première province pour antimoine de France que cela soit en terme de tonnage produit ou de réserves connues. Deux districts historiques principaux, celui de La Lucette (Mayenne) et de la Vendée portent jusqu’à présent l’essentiel des ressources.

Les études de prédictivité réalisées (Weight of Evidence, Cell-Based Association ou CBA, développée au BRGM) couplant les données de géologie et de géophysique (magnétisme, gravimétrie) confirment le potentiel de ces districts avec des résultats convergents et complémentaires, et particulièrement l’intérêt de la CBA.

Cette étude souligne le fort potentiel, nettement sous-évalué, des districts de Châteaulin (Finistère) et du Semnon (Ille-et-Vilaine) qui pourraient contenir des ressources importantes d’antimoine.

Il apparaît ainsi que le couplage des données de géologie et de géophysique, avec des méthodes nouvelles et innovantes, permet d’identifier de nouvelles zones prometteuses, potentiellement minéralisées

Dernière mise à jour le 27.02.2017