Plan programmation des ressources minérales de la transition bas-carbone - parution des deux premiers rapports

Publié le 18/12/2020
Dernière modification le 18/12/2020

Les travaux ont été initiés en 2019 par une commande de la Secrétaire d'Etat Brune Poirson pour répondre à l'action 5 de la feuille de route sur l'économie circulaire prévoit que le ministère chargé de l’environnement « engagera sur la base des travaux du comité pour les métaux stratégiques et du premier plan national des ressources, un plan de programmation des ressources jugées les plus stratégiques en l'accompagnant d'une politique industrielle ambitieuse de valorisation du stock de matières, en particulier pour les métaux critiques, contenues dans les déchets ».

L’objectif de ce travail  présidé par Mme Dominique Viel et appuyé par M. Alain Geldron est de caractériser les technologies bas-carbone et leur contenu en ressources minérales, d’identifier les enjeux économiques environnementaux et sociaux associés, de mettre en lumière les opportunités industrielles et de développer les capacités de recyclage.

Ce travail est d'importance dans un contexte de sollicitation accrue des ressources minérales pour faire face aux besoins d'une population mondiale qui croît et qui accède à un meilleur niveau de vie. Cette croissance de la demande est confirmée par de récents travaux de l’OCDE.

En effet, compte tenu du caractère stratégique que revêt l'atteinte des objectifs Climat, les ressources minérales nécessaires à la mise en œuvre de cette transition bas-carbone sont, par essence, stratégiques et les objectifs de ce plan essentiels pour la France. Mieux connaître les besoins en ressources minérales de la transition bas-carbone c’est pouvoir mieux maîtriser les risques associés à leur approvisionnement : économiques, environnementaux et sociaux, et éviter la fuite carbone par un transfert des externalités.

Ce plan s'appuie sur l'expertise du CEA et du BRGM ainsi que des travaux déjà réalisés, en particulier ceux du Comité des métaux stratégiques (Comes), d’Ancre et des Académies des sciences et des technologies.

Les deux premiers rapports d'étape du plan national de programmation des ressources minérales pour la transition bas carbone sont disponibles sur le site du Ministère :

Ces deux premiers rapports d'étape seront suivis par deux autres, l'un sur les technologies de la mobilité bas carbone, l'autre sur les éoliennes.
Un rapport transversal sera ensuite élaboré, qui constituera le plan de programmation des ressources minérales stratégiques pour la transition bas carbone.

 

 

 

Dernière mise à jour le 18.12.2020