Matériaux marins | Minéralinfo
 © Guillaume Charon

Matériaux marins

De par sa position géographique, la France possède de grandes ressources en granulats marins. Elles sont aujourd’hui exploitées en complément des granulats terrestres afin de répondre aux besoins des régions littorales et adjacentes.

Les granulats marins extraits chaque année servent principalement d’amendement calcaire pour les sols bretons ou de matériaux de construction qui entrent dans la réalisation du béton.

On recense aujourd’hui 14 sites d’extraction de granulats marins répartis sur l’ensemble des façades maritimes française en dehors de la méditerranée.

Un inventaire de la situation des permis valides est maintenu à jour en continu sur le site de l’IFREMER à travers un tableau et sur le serveur de données géo référencées marines Sextant au format SIG : Système d’information géographique (mot clé de recherche : exploitations granulats marins).

En 2011, la production de granulats marins en France s’est élevée à près de 7 millions de tonnes de granulats. Cela représente moins de 2% de la production annuelle totale de granulats en France qui est de 400 millions de tonnes.

L'Ifremer et les granulats marins

Depuis 2006, l’IFREMER mène une étude en deux volets sur les matériaux marins :

  • un recensement des données géologiques existantes

  • l'identification des ressources actuelles.

Cette étude a abordé successivement les façades Manche Est et Loire-Gironde (2005 - 2009), puis Bretagne et Sud-Gascogne (2010 - 2012).

Pour consulter l'ensemble des résultats.

Dernière mise à jour le 08.06.2018