Mine de cuivre, Las Cruces, Espagne © BRGM - G. Bertrand

2018

19/04/2018

Depuis le début de l’année, le marché de l’aluminium est chahuté par la politique commerciale américaine. En effet, l’imposition de taxes de 10% sur les importations d’aluminium et, plus récemment, les sanctions à l’encontre de Rusal, le géant russe de d’aluminium, ont propulsé les cours du métal à leur plus haut niveau depuis 2011. Dans un contexte d’offre déjà déficitaire hors-Chine, ces mesures pourraient bien profiter à l’aluminium chinois.L’aluminium a enregistré la meilleure performance des métaux industriels en 2017, porté par la détermination du gouvernement chinois à accélérer la réforme structurelle de son industrie et à lutter contre la pollution atmosphérique. Si les mesures mises en œuvre par la Chine n’ont pas conduit à une diminution de la production, elles ont cependant abouti à un profond remaniement du secteur : 1) la position des entreprises d’état s’en trouve renforcée ; 2) une partie non négligeable des capacités de production a été relocalisée dans des régions moins peuplées, disposant de sources d’énergie moins chères ou de bauxite ; 3) l’industrie devient plus performante en termes de coût et de productivité.

15/01/2018

Les cours du zinc ont progressé de 38% en moyenne annuelle en 2017 dans un contexte favorable de resserrement de l’offre. Le prix du métal continue sur sa lancée en 2018 et a franchi la barre des 3 400 US$/t le 9 janvier 2018, son plus haut niveau depuis plus de dix ans. L’année 2017 s’est soldée par un déficit conséquent.