Le volet économie circulaire du CSF industries pour la construction

Publié le 21/02/2019
Dernière modification le 22/02/2019
21/02/2019

Les comités stratégiques de filière (CSF) correspondant chacun à une filière stratégique de l’industrie française, ont pour mission d’identifier de façon convergente, dans des contrats de filière, les enjeux clés de la filière et de fédérer les énergies autour de projets structurants pour l’avenir.

 

Le 28 mai 2018, le conseil national de l’industrie (CNI), sous l’autorité du Premier Ministre, avait officialisé la labellisation du CSF dédié aux « industries pour la construction » au sens large, englobant à la fois le bâtiment et les infrastructures, les manufacturiers, les entreprises et l’ingénierie.

 

L’État et les représentants des acteurs privés et publics impliqués dans le CSF industries pour la Construction ont signé le 13 février 2019 le Contrat Stratégique de Filière pour la période 2018-2022.

 

Ce contrat s’articule autour de six projets structurants en lien direct avec les politiques des transitions énergétique et numérique portées par le Gouvernement.

 

Concernant le volet économie circulaire de ce contrat, les travaux porteront sur la réversibilité et la modularité des bâtiments, avec la vitrine que constituera le village olympique des Jeux de 2024. Il sera également question de bâtiment "zéro déchet" dans cette thématique.

 

Il convient de noter que l’institut de recherche MECD (Matériaux et Équipements pour la Construction Durable) a été choisi comme référent scientifique et technologique du contrat. Le MECD est composé de 9 membres dont les 2 centres techniques industriels de la construction que sont le CERIB et le CTMNC.

Dernière mise à jour le 22.02.2019